aucun commentaire pour l'instant

Résumé de la 1ère Communication : “Le concept de la synodalité : un parcours historicothéologique”

La première communication s’est accentuée sur trois axes : 

💫Définition du terme synode.

Deux sens se dégagent; l’un profane et l’autre religieux (catholique). Au sens profane le synode est une assemblée convoquée par une autorité. tout en restant dans la définition profane, le synode, au sens religieux, désigne une dimension constitutive de l’Église : c’est un mode de vie et de fonctionnement qui défini par la mission évangélisatrice de l’Eglise.

💫 Définition de la synodalité

C’est la mise en œuvre concrète du synode perçu comme mode de vie et de fonctionnement. Elle manifeste un style particulier de la vitalité ecclésiale. 

D’un point de vue théologique, la synodalité peut s’interpréter comme :

🌱Communion : c’est le modus vivendi de l’église (le centre de l’Église)

🌱Participation et co-responsabilité en Église.

🌱Manifestation du caractère pèlerin de l’Eglise.

🌱Mission : l’Église est naturellement mission.

💫Les tenus et comportements de la synodalité au cours de l’histoire

Ici le conférencier a fait un parcours historique du terme _synode_ partant du concile de Jérusalem en Ac 15 jusqu’au Concile Vatican II et de Vatican II à nos jours.

🎯 Conclusion : en parcourant l’histoire de l’Eglise nous comprenons que l’identité et la mission de l’Église équivalent à la synodalité”.

Conférencier : Père André NAYETON, Recteur du Sanctuaire Marial de Maria-Tokpa (Diocèse de Porto-Novo)

Poster un commentaire

error: Contenu protégé !!