aucun commentaire pour l'instant

Colloque des 160 ans d’évangélisation continue du Bénin et des 10 ans d’”Africae Munus”: Ecclesia in Africa et Africae Munus : Acquis et perspectives d’avenir au regard d’un missionnaire.

Première communication : Ecclesia in Africa et Africae Munus : Acquis et perspectives d’avenir au regard d’un missionnaire.

Conférencier : père Mauro ARMANINO, sma., Docteur en anthropologie théologique

Modérateur : père Mathieu AMONLO.

Construire une Eglise différente… Sommes-nous disposés à contribuer à cette construction ? Réponse dans cette communication… Sans l’emblème de la Croix, nous ne pouvons pas comprendre la marche progressive mais pénible de l’Eglise en Afrique vers le matin de sa résurrection. Ecclesia in Africa, publié un 14 septembre, fête de la Croix Glorieuse, révèle  les combats d’un peuple crucifié en attente de Résurrection. 10 ans après l’ouverture du chantier de la Réconciliation, de la Justice et de la Paix, enclenché par l’Exhortation Africae Munus, l’Afrique se doit de s’extirper de sa situation inconfortable de mendicité et d’aliénation intellectuelle. Il lui importe aujourd’hui de se relever et d’adresser à son tour une invite à toute l’humanité. A cet effet, l’Afrique, à l’instar des milliers de témoins qui ont germé de sa terre, est appelée à incarner la figure du Bon Samaritain.

Le conférencier lie sa vocation a la personne de Mgr BORGHERO, son compatriote a partagé un bout de la foi avec les autochtones du Bénin. C’est dans ce sens qu’il faut se souvenir de tous ceux qui nous ont précédés dans la foi, comme pionniers. Il faut avouer que rien n’aurait été sans une conviction de tous ces missionnaires. C’est dire qu’on devrait accepter volontiers la croix, signe fort du don de soi et expression de la folie de l’Evangile.

Pour le cas du Bénin, il faut rappeler tout ce que Ecclesia in Africa révèle comme chemin de mission. La parole qui parcourt le document est celui du bon samaritain. Dans le cas de Africae Munus, c’est la parole de la guérison d’un paralytique. Comment actualiser conjointement ces deux paroles ?

  1. Acquis post synodal et ambiguïté (défis)
  2. Acquis
  3. Nous sommes sortis de la dichotomie ciel et terre
  4. L’engagement dans le domaine de la Justice et de la Paix est incontournable. Nous  en avons pris conscience.
  5. On est conscient que les laïcs et surtout les femmes doivent prendre part à la mission évangélisatrice dans l’Eglise
  6. Ambiguïté
  7. Grands discours mais pas d’engouement à aller vers les pauvres
  8. Utilisation du pouvoir comme un système dans l’Eglise chez nous au Bénin.
  9. Le règne de l’argent.
  10. Perspectives :
  11. Ne pas être riche au milieu d’un peuple pauvre.
  12. Être honnête vis-à-vis de la réalité.
  13. Cultiver la liberté vis à vis des pouvoirs.
  14. Être créatif.
  15. Evangéliser, libérer les captifs

Saint-Gall le 18 novembre 2021, à 10h

Poster un commentaire